Nos conseils pour réussir une publication sur les réseaux sociaux

Le nombre d’utilisateurs des réseaux sociaux ne cesse d’augmenter chaque année. C’est pourquoi aujourd’hui il est nécessaire pour une entreprise d’être présente sur ces plateformes. En quelques chiffres, selon blogdumoderateur.com les utilisateurs des réseaux sociaux sont aujourd’hui au nombre de 4,2 milliards, soit 53,6% de la population mondiale ! Être présente oui, mais savoir toucher la bonne cible, faire passer le bon message, être cohérent graphiquement et identifiable par le client aussi !

Communiquer un message clair pour qu’il soit bien compris

Tout d’abord, s’assurer de la clarté du message à faire passer est primordial. Si vous êtes le seul à comprendre l’intention de votre publication, il risque de se produire l’effet inverse de ce que vous recherchez.
Faîtes lire vos propos, montrez les visuels à vos collègues pour avoir leur avis et comprendre leurs perceptions. Attention, ne contextualisez pas la publication, afin d’avoir des remarques constructives à prendre en compte.

Le choix des couleurs… pour être certain d’être vu et reconnu !

Le choix des couleurs est important pour attirer l’œil de l’utilisateur, mais aussi véhiculer l’identité de votre marque. Par exemple si je vous mets une publication avec un fond jaune et bleu, normalement, vous penserez directement à IKEA sans même avoir lu quoi que ce soit et c’est tout à fait l’effet recherché.

Le choix des couleurs peut aider les utilisateurs à comprendre l’information, mais il faut prendre en compte que nous ne percevons pas tous les couleurs de la même manière. En effet, une partie de la cible peut être malvoyante ou bien daltonienne ou alors, certains environnements ou situations peuvent rendre la perception des couleurs et des contrastes complexes. C’est pourquoi, nous vous recommandons d’utiliser les sites tel que contrast-ratio.com pour vous assurer de son accessibilité.

Aussi, lorsque l’on publie sur les réseaux sociaux, le spectre de couleur utilisé est le RVB (pour les écrans) à la différence d’un visuel destiné de l’impression (dans ce cas-là, c’est le CMJN qui est utilisé).

Cohérence graphique

L’harmonie visuelle pour un travail soigné

Nous ne le répéterons jamais assez mais, harmoniser graphiquement son contenu n’est pas une étape à négliger !

Le choix de la typographie par exemple, oriente considérablement la perception du message, mais aussi tout l’univers graphique qui est autour. Les polices trop fantaisies sont généralement à consommer avec modération car leur lisibilité est réduite.
Notre conseil est de trouver 2 polices qui s’harmonisent bien. Nos préconisations sont donc d’éviter de mélanger des typographies de la même famille, de privilégier les contrastes en choisissant des familles de caractère différentes, et comme dit précédemment, éviter de mélanger des typographies à fortes personnalités.

La faute d’orthographe, ça fait mauvais genre…

Nous entendons encore notre maîtresse d’école nous conseiller de bien relire notre copie avant de la rendre… Et bien nous vous le conseillions aussi ! Relire plusieurs fois son contenu est indispensable ! Faire une faute de frappe ou de conjugaison arrive à tout le monde, (même aux meilleurs, si si promis 😉) ! C’est pourquoi pour éviter de paraître négligé ou étourdi, vous pouvez envoyer votre visuel à votre entourage ou à vos collègues afin que plusieurs paires d’yeux attentifs relisent votre travail.

Et enfin, les finitions !

Le détail des finitions peut vous paraître insignifiant, mais si un graphiste passe dans le coin, autant le surprendre dans le bon sens ! Pensez à faire une mise en page soignée, à l’alignement de votre texte, au respect des marges et à ne pas surcharger votre visuel. Même si vous avez beaucoup de choses à nous dire, privilégiez un carrousel à un seul visuel illisible.

Réflexion sur la cohérence graphique

 

Pour terminer, voici nos derniers petits conseils en bonus, pour réussir une publication sur vos réseaux sociaux :

  • Travaillez l’originalité ! Evitez les concepts vus et revus…
  • Sachez surprendre dans le bon sens
  • Ayez des contenus authentiques, qui représentent votre marque et l’univers qui s’en dégage
  • Créer de l’interaction avec les utilisateurs, c’est toujours plus sympa d’avoir une réponse à son commentaire ou un petit like du community manager
  • Savoir créer de l’émotion, pour que l’utilisateur puisse s’identifier plus facilement